L’anatomie des Mollets

by Damien Cuba

De tous les muscles du corps humain, les mollets sont l’un des plus difficiles à développer. Bien que constitué d’un groupe de muscles, c’est le gastrocnémien qui donne sa forme au mollet. Pour sculpter et renforcer des mollets dont vous serez fiers, ce petit rappel de l’anatomie de cette partie des membres inférieurs pourrait vous aider à mieux adapter votre routine d’entraînement.

Anatomie générale

Les mollets sont constitués de deux muscles principaux : le gastrocnémien superficiel, qui possède deux têtes distinctes et se regroupe lors de la flexion et le soléaire, légèrement plus large, qui se trouve directement sous le gastrocnémien. Il existe également quelques muscles plus petits impliqués dans les mouvements d’élévation du mollet, mais ces deux grands muscles du mollet sont responsables de la majorité de l’action.

Le gastrocnémien et le soléaire ont des points d’origine différents, mais partagent la même insertion. Ils se rejoignent au niveau du tendon d’Achille, qui s’attache à l’os du talon, appelé calcanéum. Malgré cette anatomie commune, il est possible d’accentuer un muscle plus que l’autre.

Le gastrocnémien 

Encore appelé muscle jumeau, il est la partie visible du mollet. C’est aussi le plus grand des deux muscles du mollet. On distingue le chef médial et latéral. Ils forment le relief superficiel des mollets. Le gastrocnémien prend naissance sur le fémur (derrière le genou) et s’attache au talon (au niveau du tendon d’Achille). Il a donc une action à chaque extrémité (biarticulaire). 

En effet, ce muscle permet la flexion plantaire de la cheville (l’action de pointer l’orteil) et la flexion du genou. Le principal muscle responsable de la flexion du genou est votre ischio-jambier, mais le gastrocnémien lui fournit une assistance.

Le muscle soléaire

Contrairement au gastrocnémien, il est plus petit et a une localisation plus interne inférieure et n’est donc pas visible. Méconnu des débutants, il est pourtant important pour la flexion. Le soléaire se trouve sous le gastrocnémien, à l’arrière de la jambe. Le chef médial prend naissance sur le tibia postérieur et la partie latérale sur le péroné postérieur. Ces deux chefs s’unissent et s’insèrent dans le tendon calcanéen.

Le soléaire rejoint le gastrocnémien au niveau du tendon d’Achille et ne traverse que l’articulation de la cheville. La fonction de ce muscle est fondamentalement la même que celle du gastrocnémien : soulever le talon. La seule véritable différence entre les deux est que le soléaire intervient lorsque le genou est fléchi (par exemple, lors de l’élévation du mollet en position assise).

Lorsque vous regardez une personne dont les muscles du mollet sont bien développés faire un exercice de levée du talon, vous pouvez voir le soléaire de côté ou de dos. 

Développer les mollets 

En raison de la différence en termes d’anatomie fonctionnelle entre le soléaire et le gastrocnémien, différents exercices doivent être ajoutés à votre routine de travail. Par exemple, l’élévation du mollet en position assise est un très bon mouvement pour cibler le soléaire. Les exercices suivants peuvent vous aider à vraiment maximiser le développement de vos mollets si vous les réalisez correctement :

  • Extension des mollets avec haltères debout ;
  • Extension avec haltères en position assise ;
  • Élévation des mollets debout sur la Smith machine ; 
  • Les kicks back ;
  • Les squats ;
  • Le legs-press ;
  • Élévation des mollets avec haltères sur une jambe, etc.
Dans le même thème (soeur):

L'anatomie des Mollets

L'anatomie des Cuisses

L'anatomie des Fessiers

L'anatomie des abdos

L'anatomie des Triceps

L'anatomie des Biceps

L'anatomie des deltoïdes

L'anatomie du dos

L'anatomie Globale

L'anatomie des pectoraux