Accueil > Exercices de musculation > Conseils pour des résultats visibles > Machines ou charges libres : que choisir ?

Machines ou charges libres : Que choisir ?

par Equipe Musculation.com

Afin d’obtenir un meilleur résultat dans le développement des muscles, la plupart des pratiquants misent sur les charges libres au lieu des machines.

Même si les barres et les haltères ont la réputation d’être plus efficaces, actuellement les avancées technologiques ont permis aux appareils d’entraînement d’évoluer et d’être à jour, c’est grâce à cette progression que les athlètes en haut niveau se tournent plutôt vers les machines.

En effet, avec ces appareils plus performants, on dispose d’une grande variété de prises et de trajectoires, qui procure la même sensation avec les charges libres tout en assurant le même épuisement.

L’idéal est de savoir les sensations que procure chaque matériel en les essayant, sachant que ce n’est qu’un paramètre parmi tant d’autres. Ce sont les variantes des exercices exécutés, le respect du programme et l’application des techniques de musculation qui feront développer tes muscles.

Les privilèges en utilisant les machines

La maitrise de ces machines est de plus en plus facile grâce au système mécanique d’utilisation prédéterminé. Vu que l’ensemble du mouvement est déjà prédisposé, avec la configuration de la machine pour une posture unique du corps, et que la charge n’a qu’une seule et unique direction pour se déplacer.

Pour les moins coordonnées, surtout les débutants, c’est vraiment pratique. Cela évite également le problème d’équilibre des charges.

Avec les machines, on peut activer une zone de muscles très précise, ce qui permet d’améliorer et de travailler un point faible.

Sur les machines de tirage à la poulie ainsi que les poulies vis-à-vis, les séances se terminent plus rapidement que d’habitude. Pour l’ajout de charge, on ne fait que décaler une goupille au niveau supérieur.

La plupart des postes et des stations à charges guidées ont une meilleure sûreté même si la simplicité de ce système est considérée comme excessive. Pourtant, il offre des avantages en matière de sécurité : on ne risque ni une charge sur le pied ni un déséquilibre des poids, etc.

Les machines sont conçues pour limiter au maximum le stress soumis au niveau des articulations, c’est pour cela qu’on les utilise pour la rééducation en cas de déchirures musculaires.

Elles sont plus efficaces pour activer certaines musculatures du corps, à savoir les muscles des mollets et les adducteurs à l’intérieur des cuisses.


Les bienfaits des charges libres

Les charges libres offrent d’innombrables variantes d’exercices et différentes positions pour solliciter le muscle, ce qui permet d’acquérir de nouveaux stimuli d’entraînement.

Certains bodybuilders peuvent avoir des problèmes de posture ou de charge sur les machines, quelles que soient leurs tailles. L’utilisation des charges libres permet d’éviter ce genre de désagrément.

Les charges libres permettent également d’exécuter des exercices composés, car on peut réaliser plusieurs exercices en série ainsi que des exercices polyarticulaires qui font travailler les articulations et plusieurs groupes musculaires en même temps, c’est pour cela que la perte calorique est importante et que le résultat est meilleur.

Idéales pour améliorer la force maximale, surtout la capacité des principaux groupes de muscles qui doivent développer des muscles stabilisateurs plus endurcis. Les bodybuilders à partir du niveau intermédiaire, les initiés y compris, sont obligés de façonner leur programme d’entraînement selon ces mouvements.

Les charges libres sont exécutées en général avec des gestes plus naturels, c’est un point très important pour l’ensemble des sportifs.

Elles améliorent entre autres le travail de la coordination, et permettent de développer ; et d’optimiser la capacité du pratiquant sur la question d’équilibre.

Les charges libres permettent d’activer au mieux le tissu conjonctif et renforcent également les faisceaux de fibres sur les articulations (tendons et ligaments)

Articles Complémentaires :