Accueil > Les différentes méthodes de musculations > Callisthénie, une activité sportive pour sculpter son corps.

Callisthénie, une activité sportive pour sculpter son corps.

by Damien Cuba

Beaucoup ne connaissent pas la callisthénie. Et ceux qui ont une petite idée de ce que c’est imaginent généralement des militaires qui font des jumping jacks. Certains voient également dans leur tête des sportifs de rue qui effectuent du street workout. En effet, le principe de la callisthénie n’est pas loin de cela. Pratiquée rigoureusement, elle permet de se muscler efficacement. D'ailleurs, il est possible de se faire accompagné par des experts. Il suffit de trouver le bon coach pour avoir un résultat rapide.

Mais qu’est-ce que c’est exactement ?

La callisthénie est une pratique très ancienne issue des activités sportives Grèce. Elle a vu le jour il y a très longtemps, plus précisément depuis la Grèce antique. Un sportif a probablement déjà effectué des exercices callisthéniques dans ses entraînements sans s’en rendre compte. Cela pourrait être sous forme d’exercices d’abdos, de sauts, de muscu ou de pompes.

Tout d’abord, le mot vient du grec « kalos » et « sthenos » qui signifie respectivement Beauté et Force. Par définition, la callisthénie désigne un ensemble d’exercices qui utilisent le poids du corps. Le but est de construire des muscles d’athlètes. Les exercices sont identiques à ceux de la gymnastique de rue. La discipline propose des mouvements très simples, mais efficaces.

Comment pratiquer la callisthénie ?

Nombreuses personnes souhaiteraient avoir une silhouette d’Apollon sans pour autant s’exercer dans les salles de sport. Par manque de temps ou à cause des soucis d’économie, les  raisons peuvent être diverses. Heureusement, une solution sûre et efficace existe : pratiquer de la callisthénie.

Plusieurs exercices sont sollicités lors de la pratique à savoir les pompes, dips, traction ainsi que le squat. Comme on peut le constater, il s’agit de faire de la muscu globale afin d’entretenir et sculpter sa silhouette. Ainsi, la callisthénie est plus utile afin d’augmenter le volume musculaire en transformant progressivement son corps avec un entraînement athlétique.

Avec la callisthénie, il n’est pas nécessaire de s’inscrire dans une salle de sport. Il suffit de bien enchaîner les exercices adéquats afin d’obtenir le résultat visé. Par ailleurs, c’est un entraînement polyvalent pouvant être associé à d’autres disciplines. Il est ainsi possible de l’allier avec l’haltérophilie, le HIIT ou encore les sports de combat.

Quelques exercices constituant la callisthénie

Comme ce qui est dit plus haut, il s’agit d’une discipline qui englobe des tas de mouvements. Les exercices callisténiques permettent en effet de travailler plusieurs parties du corps.

Les pompes

Ces exercices visent à renforcer les muscles des épaules et du torse. Ils permettent également de renforcer les triceps ainsi que les muscles du tronc. Le pratiquant peut ajouter d’autres variétés en réalisant des pompes sur médecine-ball ou avec des sauts pliométriques par exemple. Plusieurs variantes efficaces existent pour diversifier les mouvements.

Les exercices de tractions

Les tractions sont excellentes pour faire bouger et renforcer les muscles du dos et les biceps. Les variétés de tractions les plus courantes sont les pull-ups et les chin-ups. Les premières désignent les mains en pronation tandis que les secondes signifient mains en supination. Ces mouvements peuvent se faire partout : dans sa chambre, au jardin, à la terrasse, etc. Il suffit d’avoir l’espace adapté.

Les exercices d’abdos

Les séances d’abdominaux font partie des meilleurs piliers de la callisthénie. Avoir un six-pack est souvent satisfaisant esthétiquement parlant, mais un abdomen avec moins de graisse est garant d’une bonne santé. En effet, l’excès de gras dans cette zone est facteur de plusieurs maladies chroniques.

Il faut préciser que faire travailler les abdos ne fera pas éliminer les bourrelets comme par magie. L’alimentation y joue en fait un grand rôle. En tout cas, faire bouger les abdos permet d’obtenir une sangle abdominale plus ferme et tonique et moins relâchée. De nombreux exercices existent pour façonner ses abdominaux : crunchs, relevés de jambes, planche et bien d’autres.

Les séances de cardio

Les exercices de cardio sont connus pour leur efficacité à brûler les graisses. La séance permet en effet de dépenser une bonne quantité de calories. En parlant d’entraînement de cardio, la course à pied ainsi que le cyclisme sont extrêmement efficaces. En outre, il existe d’autres activités sportives pouvant être intégrées dans sa routine. Parmi elles, on cite surtout les jumping jacks et les burpees.

Lorsque les exercices sont réalisés correctement et régulièrement, les résultats seront visibles rapidement. Non seulement les mauvaises graisses sont éliminées, mais le pratiquant aura aussi le corps dont il a rêvé.

Découvrir les bienfaits de la callisthénie

Nombreuses raisons existent pour se mettre à la callisthénie. C’est d’ailleurs une activité sportive aux multiples bienfaits. Ce type de sport est parfait pour ceux qui veulent entretenir leur corps en peu de temps. De plus, la pratique des exercices sur des courtes durées est très populaire en ce moment. Voici quelques avantages non négligeables de la pratique de cette discipline.

À pratiquer n’importe où

Comme l’activité ne nécessite pas de matériel de musculation, il est tout à fait possible de s’entraîner n’importe où. Il n’y a donc pas d’excuses pour ne pas s’y mettre. On peut faire les exercices en toute tranquillité à la maison, au parc, dans la forêt, à la terrasse, etc. De plus, différentes façons sont possibles pour faire ses exercices callisthéniques, qu’importe le niveau.

Le pratiquant pourra réaliser des pompes sur des pieds puis, avec le temps, rajouter des claquements de mains. Les options possibles sont nombreuses et elles permettent toutes de renforcer sa musculature, ses performances et son endurance.

L’amélioration de la coordination

Selon une étude, la pratique de la callisthénie a un impact positif important sur la coordination d’un individu. Les résultats de l’étude ont ainsi montré que les entraînements sont susceptibles d’améliorer la coordination après 6 mois d’entraînement. Ce qui fait que la callisthénie est beaucoup plus efficace que le Pilates.

Certes, les exercices de Pilates sont bénéfiques pour diverses raisons. Mais pour améliorer au mieux sa coordination, la callisthénie reste la meilleure option. Les bénéfices sont plus nombreux avec les exercices callisthéniques.

Un gain de masse musculaire assuré

Cette activité sportive permet un gain en musculature incroyable. Le pratiquant même en obtenir bien au-delà de ce qu’il a imaginé. Ce développement musculaire s’obtient bien sûr avec une pratique régulière et l’utilisation correcte du poids de corps.

Par ailleurs, en soulevant le propre poids de corps, il est impératif de se concentrer en sollicitant plus de muscles. C’est pour maintenir une excellente posture. Ainsi, lorsque plusieurs muscles sont sollicités, on peut bénéficier d’un meilleur équilibre physique.

La callisthénie, une pratique adaptée à tout niveau

Tout le monde peut se mettre à cette activité sportive bienfaisante. En effet, elle s’adresse aussi bien aux débutants qu’aux sportifs avérés. Elle est surtout recommandée aux jeunes qui commencent à faire des activités physiques. Ceux ayant un niveau plus avancé peuvent également en pratiquer afin d’avoir une silhouette plus esthétique et plus tonique.

Débutant ou avancé, il est vivement conseillé de choisir un programme adapté à son niveau. Rien n’oblige le pratiquant à aller vite et précipiter. D’ailleurs, en sport comme dans d’autres domaines, la précipitation n’est jamais une solution pour atteindre un objectif. Les sportifs expérimentés peuvent inclure différentes variantes d’exercices extrêmes dans leur programme. 

La callisthénie soulage les lombalgies

Certains ne savent pas, mais le mouvement est la meilleure solution pour atténuer le mal de dos. En effet, le mouvement est parfait pour muscler le dos, mais c’est aussi un remède pour soulager les douleurs dorsales. Mieux encore, pratiquer la callisthénie permet de combattre les lombalgies, les sciatiques et les cruralgies.

Pour ne pas avoir des maux de dos, les professionnels du sport conseillent de faire de la marche plus souvent. Mais pourquoi ne pas se lancer dans cet entraînement Grèce pour profiter de tous ses bienfaits ? Il n’y a rien de plus efficace que les gainages et les tractions pour soulager sa colonne vertébrale. 

Comment s’y mettre quand on est débutant ? 

Sans doute, cette activité sportive est encore nouvelle pour plusieurs personnes. Les débutants se demandent alors comment débuter pour s’entraîner convenablement. Voici un programme simple pour mieux comprendre le principe et se mettre dans le bain facilement. Il s’agit avant tout d’un programme de trois jours permettant d’observer les premiers changements sur la silhouette.

Le premier jour

Lors du premier jour, il faut commencer par des pompes dans le but d’augmenter la force des bras. Pour ceux qui manquent de force, il faut placer les mains sur une surface au-dessus du niveau de la taille. Il convient également de garder les pieds au sol. Réussir à effectuer une série de 10 x 5 est un bon début.

Le deuxième jour

Pour continuer la séance, le pratiquant débutant peut enchaîner avec des tractions. Pour cela, il suffit d’utiliser une barre solide et tout se déroule à la perfection. Plus la barre s’installera haute, plus facile seront les exercices. En fonction de ses conditions physiques, on baisse progressivement la barre jusqu’à ne plus être capable.

Le troisième jour

On peut poursuivre les entraînements avec des squats pour faire travailler le bas du corps. Lors de cet exercice, il faut également se servir d’une barre afin de garder une posture bien droite. Une série de squat de 20 x 10 est largement suffisante pour débuter dans la callisthénie. Maintenant, il ne reste plus qu’à passer à l’action.

Autres éléments importants à savoir

En prime abord, il ne faut pas confondre callisthénie et les exercices de street workout. Ce dernier consiste à s’exercer dans la rue en se servant des barres fixes pour renforcer les muscles. Quant à la callisthénie, il s’agit d’utiliser le poids du corps et la gravité pour sculpter la musculature. Dans la rue ou pas, là n’est pas la question. 

Dans un cas comme dans l’autre, les entraînements peuvent toujours s’avérer très intenses. La callisthénie inclut des pratiques de street workout et pas seulement. Deux éléments majeurs sont à souligner pour tirer le meilleur de ses séances de callisthénie. Ce sont la régularité et la manière pertinente d’utiliser le poids du corps.

Puis en s’exerçant 3 à 4 fois par semaine, le pratiquant peut avoir une silhouette d’athlète en quelques mois. Par ailleurs, cette activité physique favorise la concentration en sollicitant un maximum de muscle. Il est possible d’en pratiquer, quel que soit son niveau. Elle apporte ses vertus aux débutants et à ceux qui pratiquent la musculation depuis longtemps.

 

Dans le même thème (soeur):

Quels sont les avantages de la pratique de powerlifting ?

Kettlebells, un accessoire de musculation très pratique

Raisons et techniques d’utiliser les sangles de suspension.

Pourquoi devez-vous pratiquer l’haltérophilie ?

Callisthénie, une activité sportive pour sculpter son corps.

Le Crossfit : Une activité physique très avantageuse.