Accueil > Les blessures en musculation > Les bienfaits de l'automassage pour les sportifs

Les bienfaits de l’automassage pour les sportifs

by Damien Cuba

L’automassage est un terme utilisé pour décrire l’action de se masser soi-même, dans le but de soulager certaines douleurs ou tensions musculaires.

Les automassages améliorent la récupération après la musculation

L'automassage est la base du processus de récupération après l'effort, quels que soient le niveau et la pratique. Mais ce n'est pas tout, ils activent également divers composants articulaires (ligaments, tendons, muscles) en décontractant les zones d'adhérences. Par conséquent, ils sont un allié essentiel des bodybuilders pour optimiser leurs capacités d'échauffement et de récupération. La récupération est une étape essentielle dès la fin de l'exercice. Cela peut améliorer vos progrès et vos performances. Un automassage simple et très efficace lors de la récupération prévient également les blessures et les douleurs. Pensez à l'inclure dans votre programme de formation. Mais quelles sont les utilités de l'automassage ? À quoi cela sert ? C'est ce qu'on va voir dans la suite de cet article.

Pourquoi cela vaut-il la peine de pratiquer l'automassage en musculation ?

Afin de comprendre les utilités de l'automassage, revenons d'abord à quelques concepts anatomiques de base. Les muscles sont constitués de plusieurs fibres reliées entre elles par une membrane appelée fascia. Moins connu, mais essentiel, le fascia constitue l'ensemble des tissus conjonctifs qui entourent la plupart des structures de l'organisme : muscles, nerfs, vaisseaux sanguins et os. Les fascias sont les membranes tissulaires qui entourent la plupart de nos organes.

Dans le cas des muscles, le fascia entoure et relie chaque ensemble de fibres musculaires. Aux extrémités, ils se rassemblent pour former des tendons qui attachent attachant les muscles aux os.

C'est dans ces fascias musculaires que les points de déclenchement apparaissent. Leur apparition est due à plusieurs raisons, dont un exercice intense d'activité physique, des mouvements répétitifs, une mauvaise posture, un stress, etc. Lorsque ces nœuds surgissent, cela provoque des douleurs parfois loin de l'endroit même où se trouve le nœud. Par conséquent, il est indispensable de pouvoir agir rapidement. L'automassage vous permet de cibler et d'apaiser la douleur. Qui mieux qu'une personne pour savoir comment évaluer avec précision l'emplacement et le degré de la douleur causé ?

Lorsque ces nœuds musculaires sont détendus et que le fascia est capable de fonctionner à nouveau correctement, vous devriez pouvoir ressentir une amélioration de la mobilité dans la zone apaisée.

Pour qu'un automassage soit efficace, quelques règles doivent être respectées :

  • Effectuer un scan pour repérer les nœuds ainsi que diverses zones de tension dans votre organisme. Travaillez sur les divers axes des fibres musculaires (intérieur, extérieur, avant, arrière …).
  • Massez délicatement, vous devez vraiment ressentir ce que vous faites, écoutez votre corps. Restez longuement dans les zones de tension sensible et n'hésitez pas à revenir si vous vous sentez trop douloureux.
  • Cherchez les zones inconnues, les parties votre organisme que vous n'utilisez jamais, ont parfois besoin de stimulation et de relaxation.
  • Alterner les étapes dans lesquelles vous vous déplacez et les phases dans lesquelles l'outil se déplace. Respectez les temps de 10 à 20 "" par zone. Effectuer un automassage des fibres musculaires, mais également des ligaments et des attaches tendineuses.
  • Suivez les outils que vous utilisez. Commencez avec des massages doux.

Les avantages de l'automassage

Pour les membres du gymnase, un programme d'exercices complet avec un automassage peut avoir plusieurs bienfaits. En plus des exercices de relaxation musculaire, l'automassage permet de surmonter les nœuds et les tensions musculaires. Il peut éventuellement diminuer les contractures et la raideur. Cependant, il ne peut pas être utilisé sur tous les muscles du corps. Pour une utilisation sur le dos et le dorsal, les quadriceps, les ischio-jambiers et les mollets. Il est pratique lorsque vous avez terminé votre entraînement d'étirement, mais rien ne vous empêche de l'utiliser comme échauffement avant votre exercice de musculation.

  • Un renforcement des articulations

Comme les exercices d'étirement normaux, la pratique de l'automassage permet à vos muscles de bien récupérer sous un exercice intense. Cependant, sa forme cylindrique permet d'utiliser les articulations avec moins d'énergie. De cette manière, l'automassage améliore la flexibilité et la douceur des mouvements articulaires.

  • Meilleure circulation sanguine

Les exercices de relaxation myofasciale aident à stimuler une bonne circulation sanguine dans le corps. En effet, l'automassage aide à desserrer les zones raides qui sont à l'origine d'une mauvaise circulation du sang. N'oubliez pas que les problèmes de circulation peuvent provoquer des crampes et des engourdissements dans vos membres. L'oxygène est indispensable pour vos muscles, soyez-en conscient et faites de l'exercice pour détendre vos muscles.

  • Moins de stress

Après une longue journée de travail ou un entraînement de musculation, l'automassage est efficace pour la relaxation. Débarrassez-vous du stress qui cause des niveaux élevés de cortisol après une activité corporelle intense. Il joue un rôle pendant le repos et le sommeil, empêchant la reconstruction musculaire. Les exercices de relaxation myofasciale sont appropriés pour un bon étirement musculaire. L'automassage assure le bien-être de l'utilisateur, il peut atteindre les parties rigides du corps.

  • Il apaise les muscles endoloris

Le temps de massage avec un rouleau automassant est essentiel pour réduire les douleurs musculaires. L'entraînement physique peut être douloureux et le rouleau en mousse apaise les muscles. Cela pourrait être une courbature qui survient après le sport. Vous pouvez faire un automassage pour masser les points douloureux.

  • Il prévient les blessures musculaires

L'automassage évite d'éventuelles blessures musculaires. Qu'il s'agisse de raideur musculaire ou de surutilisation musculaire. L'automassage associé à des exercices d'étirement aide à prévenir la dégradation musculaire ou même la crispation. Cependant, veillez à ne pas trop masser la zone enflammée. Au lieu de cela, assurez-vous de soulager vos muscles principaux qui sont sur le point à côté des zones enflammées.

Pratiquez régulièrement l'automassage ... que du bonus, aussi dans le cadre du fitness ou dans le cadre de l'entraînement menant à la compétition.

En écoutant votre corps, un automassage diminue les risques de blessures et participe à une meilleure régénération. Il vaut mieux choisir un ou plusieurs de ces outils pour tirer le meilleur parti de leur effet préventif. Bien entendu, l'automassage complète le traitement effectué par un spécialiste. Sans le remplacer, nous sommes tout de même heureux d'avoir un de ces accessoires sous la main après une formation réussie !

Mais pour avoir un résultat rapide, il est possible de contacter un expert en ligne.

Quand devriez-vous faire un automassage ?

L'automassage peut être utile pour vos muscles et votre condition physique. Il aide à détendre les tensions musculaires, améliore les performances et la posture. L'automassage diminue les douleurs du corps ainsi que le risque de blessure et la tension artérielle. Il aide également à réduire le stress et l'anxiété tout en améliorant la circulation lymphatique et le sommeil.
Par conséquent, un automassage régulier, en particulier en musculation, nous est utile. Nous pouvons les faire tous les jours ou les inclure dans nos activités sportives. Il existe plusieurs solutions pour cela.

L'automassage peut être très pratique pour apaiser les douleurs du muscle, surtout s'il est pratiqué régulièrement. Pour éviter la formation de nœuds et les tensions musculaires, un automassage doit être effectué régulièrement, voire quotidiennement, comme pendant l'exercice.

L'un des plus grands bienfaits de l'automassage est qu'il est peu coûteux par rapport aux massages pratiqués par des professionnels. Cependant, pour apprécier les avantages à long terme, vous devez être prêt à investir votre temps. Les avantages varient en fonction du moment où vous massez (avant ou après l'exercice), de l'instrument que vous utilisez, de la force avec laquelle vous appuyez et de la rapidité avec laquelle vous massez les zones.

Les fibres musculaires sont souvent déchirées après une séance de musculation. Ajouter des étirements passifs après ce type d'exercice, cela ralentit la guérison musculaire et devient donc préjudiciable à la récupération de l'athlète. Ce dernier doit accélérer le retour veineux et la circulation sanguine. La régénération active basée sur un entraînement cardio léger, et un automassage active la régénération et élimine diverses tensions articulaires.

Les automassages sont dynamiques et ciblent non seulement l'harmonie du corps et de l'esprit, mais aussi le bien-être général et la relaxation. Ils accompagnent la visualisation, la méditation, et la créativité. L'automassage peut être fait du bout des doigts ou des paumes, des ventouses, des cristaux de massage ou même des bâtons d'armoise, avec lesquels les points et/ou les endroits stimulés sont chauffés.

L'automassage peut être effectué debout, assis, en mouvement, et presque n'importe où. Vous devez déconnecter le téléphone, être dans un endroit calme, passer un peu de temps dans l'ordre « sacré » et de porter des vêtements amples qui vous mettent à l'aise. Vous pouvez mettre l'huile essentielle dans le diffuseur et choisir votre musique préférée pour créer une atmosphère détendue et facile à pratiquer et en tirer le meilleur parti.


Divers accessoires pour effectuer l'automassage

Il existe de nombreux outils pour faire un automassage. Les rouleaux sont les plus connus. Selon la densité, ils sont constitués de mousse plus ou moins dure. Certains sont lisses et d'autres d'aspect rugueux avec une rugosité arrondie en forme de pointe. Pour commencer, je vous suggère d'utiliser des rouleaux lisses pour vous habituer avec les impressions. Utilisez un rouleau avec forme pour un massage plus intense

Regardons maintenant les balles d'automassage et les balles doubles. Ils assurent un massage en puissance de petits groupes musculaires. La double balle cible les muscles le long de la colonne vertébrale. Une seule balle est utilisée pour le cou, l'omoplate, les épaules, les bras, la voute plantaire. En général, une aide extérieure est essentielle pour toucher certaines zones de tension. Il existe également deux types de textures, les billes brutes et les billes lisses. 

En ce qui concerne les rouleaux, vous devez commencer avec des billes lisses, puis utiliser progressivement les billes avec une rugosité. Le stick automassage vous permettra de mettre plus de puissance dans vos massages à deux mains, ils vous seront utiles en cas de tendinite ou de contracture. Ils jouent un rôle majeur dans la régénération, moins dans l'échauffement.

D'autre part, vous pouvez également vous tourner vers des rouleaux de massage et des bras. Ils sont utiles aux athlètes pour soulager les tensions musculaires. Ceux-ci s'accumulent souvent pendant l'entraînement. L'automassage, grâce à l'effet de roulement, stimule la circulation sanguine et détend profondément les muscles. 

Enfin, les bâtons de massage sont constitués d'un axe central surélevé et de deux poignées. Cet outil est utilisé pour masser les muscles avant ou après une activité physique légère à très intense, comme dans le monde du fitness. Enfin, il développe l'élimination des déchets et simplifie la récupération des muscles. Ces quelques accessoires sont parfaits pour l'automassage.

Lors de l'exercice, l'équilibre interne de l'athlète est perturbé, mais l'effort affecte toujours le corps : fibres musculaires cassées, adaptation cardiovasculaire, augmentation de la température corporelle, perturbation de la composition, perte de nutriments, déshydratation, manque d'oxygène, accumulation d'acide lactique, etc. Il est donc impératif de bien récupérer, de retrouver sa forme initiale plus rapidement, et ainsi d'évoluer, de recharger sa réserve d'énergie et de réduire les douleurs et les raideurs.

Dans le même thème (soeur):

Le Synthol : pour augmenter les muscles, une pratique dangereuse

Comment prévenir les douleurs au cou ?

Les différents accidents qui peuvent survenir au genou

Porter une ceinture de musculation, bonne ou mauvaise idée ?

Eviter et traiter le mal de dos en musculation

Faut-il continuer de s’entraîner quand on est malade ?

Tout savoir sur les fractures de fatigue chez les sportifs

Tout savoir sur les fractures de fatigue chez les sportifs

Comment prévenir les blessures musculaires lors de l’entraînement sportif ?

Musculation : les erreurs de récupérations

Prévenir efficacement le surentrainement

Les bienfaits de l'automassage pour les sportifs

Le cupping, un allié des sportifs